Votre identifiant : Votre mot de passe :

Le site officiel d'OXYBAR® le bar à oxygène à la française : BAR A OXYGENE : Oxybar – bar à oxygène – bar O2 – oxygen bar – bar à thème zen - bar anti-stress



Casinos

bar à oxygène CasinoUne rumeur tenace fait de plus en plus courir le bruit que les patrons des casinos de la ville la plus célèbre pour le jeu aux Etats-Unis, la "ville du péché" ("Sin City") la célèbre LAS VEGAS, ont trouvé une combine imparable pour maintenir leurs clients perpétuellement en éveil de façon à les faire jouer sans jamais avoir besoin de dormir... ils mettraient de l'oxygène pur dans les conduites des systèmes d'aération de leurs établissements. Mais sans aller jusque là, il est un fait certain, c'est que consommer de l'oxygène sous forme d'apport supplémentaire comme on le fait avec le bar à oxygène permet de lutter contre la somnolence que ce soit au volant d'une voiture ou devant un bandit manchot !

Il n'en fallait pas plus pour décider les premiers directeurs des casinos de France qui l'ont compris à s'équiper rapidement, d'autant que la loi anti-tabac entrée en vigueur début 2008 fera chuter de 30% le chiffre d'affaires de certains, les fumeurs obligés de sortir la plupart du temps hors de l'établissement pour assouvir leur dépendance nicotinique ne revenant pas toujours devant leur machine pour reprendre le jeu.

Installation casino LuxeuilLe premier à s'équiper en France a été le Casino BARRIERE de DEAUVILLE - anticipant même l'interdiction de fumer en inaugurant son espace bar à oxygène le 14 juillet 2007 - et c'est sur sa demande qu'a été mis au point un dispositif à tuyau de chicha qui fonctionne sans fil ni branchement à un quelconque concentrateur (on ne peut en effet rien brancher d'autres sur le circuit électrique qui les alimente que les seules machines à sous), avec surtout une grande autonomie d'au moins 8 heures en discontinu. Cela fonctionne un peu comme les bouteilles de plongée, c'est à dire que le client tire sur le tuyau comme sur une pipe, chaque bouffée étant composée d'une inhalation d'oxygène aromatisé comme avec un narguilox, mais cette fois en mode discontinu (le glouglou du ballon s'arrêtant entre chaque bouffée) : c'est bien sûr l'OXYGENIERE®

Discothèques, boîtes de nuit

bar oxygène discothèqueLe problème des discothèques et autres boîtes de nuit, comme celui des professionnels du monde de la nuit en général, c'est la consommation excessive d'alcool et ses conséquences sur le comportement des conducteurs automobiles qui une fois alcoolisés sont responsables de la plupart des accidents dramatiques au petit matin quand il s'agit de rentrer chez soi...

Il faut donc aménager des espaces de récupération "bar à oxygène" à l'écart des pistes de danses et du bruit de la sono pour permettre à la clientèle de l'établissement de nuit de faire le plein d'oxygène en se shootant à un cocktail "OXYBAR®" qui va les réveiller et les dégriser comme le cocktail "anti-gueule de bois" appelé plus prosaïquement "Retour de fêtes" (à base de menthe verte, menthe poivrée, citron, gingembre et sapin de sibérie).

Comment équiper ces espaces ? Plutôt cette fois avec des versions de bar à oxygène à gros débit, comme les "NARGUILOX®" ou les fontaines FONTANOX® qui fonctionnent en self service, ce qui est pratique quand il y a beaucoup de monde à faire passer. Une fois le masque (ou la lunette à oxygène) obtenu dans un premier distributeur pour un coût modique, le client intéressé s'installe devant la fontaine, après s'être équipé du dispositif à respirer qu'il a préalablement raccordé à l'appareil dans lequel il introduit le jeton qui lui aura été remis au bar ou à l'entrée, pour un shoot de 4 à 5 minutes d'oxygène dont le débit est de 5 litres/minute (soit 5 fois plus qu'un bar classique).

Cela fait plus de deux ans maintenant que LE PACHA CLUB du Cap d'Agde a opté pour une telle solution pour permettre à ses jeunes clients de s'éclater en toute sécurité et d'aller jusqu'au bout de la nuit sans risquer leur vie au petit matin sur les routes de l'Hérault.

"OXYBAR®", "NARGUILOX®", "FONTANOX®" et "OXYGENIERE®" sont des marques déposées des différentes versions de bar à oxygène proposées par Nathalie et Jean-Guillaume LAURENT, les inventeurs du bar à oxygène - 41, avenue des Sports - 433700 - BRIVES CHARENSAC - e-mail :